Après mes envies qui étaient d’ordre générales, je vais tenter de débuter une série que j’intitule “Fantasme(s)”, une série qui je l’espère sera longue…

Cela faisait longtemps qu’elle conversait avec lui sur Twitter, en public, en messages privés, les débuts furent laborieux mais une complicité s’installa au fil du temps.

Ils avaient décidé de franchir le pas, se rencontrer, diner ensemble, en tout bien tout honneur comme on dit d’habitude. La date était donc arrêtée, je devais garder les enfants, pendant qu’elle allait diner avec lui.

Le soir venu, elle se prépara, passe de long moment dans le salle de bain, se maquillant, puis choisis son plus belle ensemble de lingerie, un petit pantalon en cuir, et un haut rouge. Sa manucure était impeccable également! Brushing effectué, elle me dit qu’elle devait me faire quelque chose avant de partir! Elle parti chercher la cage de chasteté et m’intima l’ordre de la mettre!

“Comme cela, dit elle, petit cochon tu ne te masturberas pas!”

Elle ferma le cadena et mis la clé en pendentif…

Arrivée en avance à son rendez-vous, elle trépigna, attendu, anxieuse, excitée…

Il arriva, conforme à sa description, enfin à la description qu’il lui avait donné… Elle l’imaginait plus petit… Il se mirent à table. La conversation fût longue à venir, mais l’apéritif aidant, les langues commencèrent à se délier au lieu de se lier. Des petites attention l’attira, des mains qui se frôlent, des gestes, des regards… Le repas se passa bien. A la fin, de ce dernier, l’addition réglée, il lui remis son manteau, ses mains douces et chaudes frôlèrent son cou… Effleura ses cheveux…

“Un dernier verre?”

Elle hésita… Envoya un SMS “Je rentre tard”

“Oui…”

Ils partirent tous les deux chez lui, tendus dans le taxi, ses mains, si douces et si chaudes la caressa, elle s’offrit à lui… Leur bouche rentrèrent en contact, il lui caressa la joue, leur langue s’emmêlèrent … Arrivés, il fallu bien se séparer un court moment… Les escaliers semblaient interminables… Les pauses s’enchainaient … langoureuses, torrides, la porte ouverte, les vêtements tombèrent, ils étaient nus!

Il l’allongea sur le lit, et lui prodigua, avec sa langue agile un délicieux massage, elle en revolait, elle se saisit de son sexe et le mis dans sa bouche! un incroyable 69 venait de commencer! Puis il chercha un préservatif… Elle lui mis… Elle voulait tellement le sentir en elle, elle voulait tellement sentir son vit en elle! Elle bouillonnait de désir! Elle Bouillonnait de plaisir!

Jouissant sous les coup de reins de son amant d’un soir, exténuée, elle ne pu retenir ses cris, elle ne pu retenir sa jouissance! Les voisins s’en souviendront certainement!

Une fois terminer, elle ne veut pas rester, elle veut garder au fond d’elle même ce souvenir à jamais gravé en elle et en son sein!

Elle rentra…

Et partagea avec moi ce moment… Mais ne me délivra pas… J’étais cocu… frustré et heureux!

madame prend son bain

une bougie, un bain