Bisexuel, un autre adjectif qui pourrait me qualifié.

drapeau de la fierté bi

 

Dans notre société, tout doit être cadré, tout doit être normé. Les fruits et légumes se doivent, d’être calibrés et beaux. On s’en fout s’ils aient du goût ou non !
Dans la société française, si tu es un homme, tu dois être marié à mon âge, avoir des enfants, un travail, voter comme il se doit et surtout ne pas faire trop de vague, en gros tu dois éviter de penser…

Cependant, les normes je n’ai jamais aimé cela (je sais madame si tu as lu ce qui précède tu dois bien rigoler, mais si je t’assure que c’est vrai).

Tout comme l’envie de ne coucher qu’avec des femmes. Non car mon sexe, enfin les personnes qui ont le même sexe que moi m’ont toujours attiré.

J’ai bien tenté de tâter le terrain au lycée, mais le milieu dans lequel je trainé, n’était pas d’un gazon fertile et propice aux galipettes entre mâles remplis de testostérone.
J’ai bien tenté, à la fac, mais là non plus, le fait que je sois externe sur un site excentré n’a pas aidé.

Puis j’ai eu ma période travesti, une période d’éclate totale, sur la quelle je reviendrai, mes cams coquines (débutée vers 2002) avec d’autres travestis était génial, mais toujours pas de pénis à toucher et à faire disparaître, car oui je suis passif !

Vers 2003, là enfin du concret, lors d’un déplacement professionnel, à Bordeaux, je découvrit le Saint, pour une sacrée mise en bouche ! Dans ce lieu, dans lequel j’ai eu du mal a rentrer ayant eu la connerie de dire que c’était la première fois au type de l’accueil, je peux dire que j’en ai sucé des hommes, pas un mot, rien, un regard, et hop j’avais la bouche pleine ! Ce qui était marrant ce jour là c’est qu’il y avait une femme qui se faisait prendre à la chaine, chaine réglementé, et que le monsieur de cette dame, se faisait prendre également. D’ailleurs, il a eu l’honneur de me recevoir. J’ai trouvé ce rôle actif, bien mais sans plus, pourquoi faire avec un homme ce que je peux faire avec une femme ?

Quelques visites se sont enchainés dans ce lieu…

J’en ai fréquenté d’autres d’ailleurs, du côté de Rennes entre autre, où là je dois dire que j’ai eu mal à la mâchoire et aux fesses, tellement j’ai du tout ouvrir à cause d’un homme, qui était fortement membré !

Puis arriva madame dans ma vie, je me suis rangé, mais pas totalement, plutôt mis en sommeil… Mais attention, le loup dort 😉
BizZz à touteS et touS