Quand je dis être au jus, cela n’a rien à voir avec un bukkake ou autre douche de sperme. Non, c’est se tenir au courant de sujet qui m’intéressent.

J’adore les flux RSS, vous savez, c’est liens orangés sur les sites qui vous indiquent s’il y a du nouveau ou pas ?

Pour se faire, j’ai longtemps utilisé Google Reader, mais depuis sa disparition tragique un jour de juillet (enfin je crois que c’était en juillet). Je me suis tourné vers des applis web diverses et variées.

Point de logiciel de lecture de flux, je voulais, non ! Je voulais consulter partout mes flux !
J’ai donc essayé, ces logiciels, pendant un temps certain. Mais c’est outils variés, se sont avariés, limitation de flux, obligé de sortir la CB, souvent pour 10 € mensuels.

J’ai donc cherché ! J’ai longtemps hébergé KrissFeed sur un Raspberry Pi, mais cette pratique avait un inconvénient à mon goût, ouvrir, une autre porte vers mon réseau personnel.

Jusqu’au jour où, j’ai entendu parler des petits serveurs virtuels de OVH, sous linux, et pour moins de 2 € mensuels, je pouvais avoir ce que je voulais, et en faire ce que je voulais !

J’ai donc installé FreshRss, léger simple efficace, même si un bug m’empêche de voir les flux RSS d’un site, mrsirban.com. Mais pas grave il a la newsletter !

La charge machine à l’utilisation de cet agrégateur est minime et me permets de garder le contact avec une centaine de flux et de recherches Google transformées en flux RSS.

Pour te donner une idée, voici l’uptime de ma machine :
14:59:34 up 63 days,  6:06,  1 user,  load average: 0.06, 0.03, 0.05

Elle a 2vCPU (processeurs virtuels) donc elle respire bien, et héberge un mumble plus un vpn. Elle ne monte que très peu en load.

Mais à quoi ressemble ce logiciel open source ?

   Voici des captures d’écran :

L’Accueil

Accueil de FreshRss

 

Les Abonnements

la page Abonnements de FreshRss

Les stats (pour les fanas)

Les Inactifs

Les Inactifs de FreshRss

Ma femme (Elle n’a rien à voir avec FreshRss mais sans une photo un peu Hot ça ne serait pas mon blog)

   Le plus de cette appli est qu’elle est, si on le souhaite, multi compte, donc à plusieurs copains ou copines, on peut faire de l’échangisme d’hébergement !

L’appli peut tourner sous Linux, Windows, et Mac, si peu que l’on ait installé un serveur Lamp, Wamp, Mamp( ?), à savoir un serveur web, une base MySQL et php 5.3.7 ou plus.

Alors n’hésite pas à l’essayer 😉

madame au chapeau

BizZz