Un après-midi au Moon

Ce vendredi 28 octobre 2016, nous avons pris du temps pour nous. Du temps, pour coquiner, non pas à deux mais à plusieurs.

Nous avions il y a plus d’un mois été à l’Hyppocampe, et les lieux avaient un peu déçus madame. Qu’à cela ne tienne, chat échaudé ne craint pas l’eau chaude du jacuzzi, nous avions décidé de remettre cela au … Moon City.

Nous ne connaissions pas cet endroit. Mais bon, nous sommes des aventuriers, et toutes les critiques de ce sauna sont bonnes. Arrivés sur place la dîme payé (70€ tout de même), la personne à l’accueil, nous expédie, enfin expédie l’accueil. Pourtant nous lui avions dit ne pas connaître cette place.

Madame porte des bas et une culotte

   Nous montons aux vestiaires et tentons de découvrir nos casiers… Pas facile il y en plein. Une fois trouvé, pas de chance les vestiaires étant un peu à l’étroit, il se trouve, qu’un couple est déjà devant ces boîtes.

Tout nu…

Enfin avec un pareo…

Nous tentons de découvrir les lieux. Endroit charmant, un grand jacuzzi (chouette), un hammam, un sauna, des coins câlins, au fond, cool !

Il n’y a pas grand monde, et que des couples, bizarre pour une journée mixte.

Nous faisons un plouf dans le jacuzzi, cherchons une douche chaude… rentrons dans le sauna… faisons un petit tour, on s’arrête sous le chauffage pour voir un couple qui copule, et on descend prendre un verre…

Nous avions bien repéré un homme seul, mais celui-ci semblait avoir du mal à faire son choix…

Puis rien. Je ne suis pas attiré par les couples… Madame non plus, enfin si mais pour elle toute seule.

Donc on décide de coquiner à deux…

Et là comme par magie, au bout de 3 minutes (ou plus) de cuni, un homme seul apparait, puis deux., Je les invite à me remplacer, madame est ravie, aux anges, elle orgasme.

C’est là que les choses se gâtent… Un couple arrive, la dame commence à travailler l’homme qui honorait ma femme, me plantant ainsi des cornes. Puis elle s’installe à côté de nous. L’alcôve fait au plus 1 m 40 de large…, veut me sucer… moi je refuse… Le dompteur de ma belle change de partenaire et le gentil chevalier de la dame, commence à entreprendre la mienne. Cependant, meurtrie par son précédent corps à corps et celui d’avant, ma belle ne tient pas longtemps. Nous nous éclipsons… fin du jeu…

Nous avons passé un agréable moment en cet endroit, qui est dans notre top parisien, mais pas français car nous avons une préférence dans nos cœurs de libertin pour le Privé à Toulouse.

Nous y retournerons certainement, en autolib cette fois lol pour une vraie aventure !

Mais on espère toutefois, des douches plus chaudes pour la prochaine fois…

Madame en bas et sans culotte

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.