Suite à un problème administratif, la formation n’a pas eu lieu. Qu’à cela ne tienne, j’ai décidé de poser mon vendredi pour profiter de Mme Intimement. Le vendredi elle ne travaille la plupart du temps que 3 heures. Une heure de route, trois heures de boulot, et une heure pour rentrer, c’est son petit rer-rer euh train train…

Ce 15 septembre, après avoir déposé les monstres à l’école, j’ai déposé madame près du Stade de France, lieu merdique de son travail les jours de match ou de concert, et là c’était concert… Je suis parti me promener par la suite dans la galerie du Millénaire où j’ai pu déjeuner avec des Twittos^^

deux moineaux viennent manger avec moi

Ensuite, 13 heures, je retourne chercher madame et là la grande question… Le Moon ou l’Hyppocampe ? On opte pour l’Hyppocampe, pour tester leur nouveau jacuzzi. Madame adore le Moon, mais veut voir la nouveauté ! Petit trajet, pas de bouchon, nous arrivons.
Un mot sur le club humide, avant d’y revenir plus tard, plus de distribution généralisée de capote avec l’entrée, juste des distributeurs. D’un côté, les capotes ne me servent à rien car, je ne fais rien. Mais je trouve cela dommage car cela n’incite pas les gens à en avoir sur eux et cela ne promeus pas assez la prévention. D’un autre côté, cela est mieux, une capote qui traine et re-traine, dans le sauna, le hammam, le jacuzzi, perd de son efficacité, c’est du latex, et je ne vais pas faire de cours de vulcanisation… Cela permet aussi aux patrons de faire des économies…

le jacuzzi du sauna l'hyppocampe

 

madame montre ses seins

Nous nous mettons à l’aise. Je prends un café. Madame se « casse » l’orteil, mais elle y reviendra sur twitter, je pense/ Et nous sautons dans le jacuzzi. Un grand jacuzzi, une dizaine de place. C’est mieux que la baignoire qu’il y avait avant. Le jacuzzi manque de finition. Nous profitons du lieu un petit peu et décidons de monter dans les coins câlins.
Il y a une dizaine d’hommes seuls, une femme seule, et 4 couples.
Nous nous installons dans un espace ouvert et nous appliquons notre technique pas secrète d’hameçonnage d’hommes seuls. Madame s’installe au milieu et moi je tente de prendre le moins de place possible pour qu’elle se fasse aborder.

madame montre ses seins

Très vite, la pêche est fructueuse, deux hommes s’occupent de sa minette et d’elle, je suis aux anges. Un petit attroupement se forme. L’un d’eux un peu trop violent avec la minette de madame qui sort juste de sa période anglaise est écarté mais il insiste le bougre, reste planté là… Il me masturbe pour me séduire et pouvoir profiter de madame, mais elle a décidé, c’est Non, il a du mal à comprendre. Le deuxième met un préservatif, madame lui touche à peine le kiki, il éjacule dedans… Ces deux hommes sont vite remplacés ! Il y a du monde qui veut toucher la belle !
Un nouveau duo se met en place, dont un homme doué que je qualifierai d’ alpha, car de par son observation (il m’a vu faire et vu faire les autres), il se doute à raison que madame est très clitoridienne (il nous avoua plus tard qu’il devina madame comme bi vu ses réactions oO). Mais revenons au duo, lui et un autre prodiguaient des cunnilingus à madame, mais l’autre était une brute, écartée à nouveau sans mal. Madame ne resta pas seule longtemps avec son  dieu  « cunni », Franck, deux autre types sont passés. Et avec le dernier ce fût le drame…

Madame lui dit NON. Il insista. J’ai essayé de le virer un peu plus brusquement, rien. Je perçu une forte odeur d’alcool chez ce dernier. Nous nous mettons à deux pour le virer, Franck et moi, il insiste… On s’est barré !

De retour dans le jacuzzi, nous discutons avec Franck (qui parle beaucoup selon madame), nous lui expliquons que nous sommes candaulistes puis deux trois blabla sur notre sexualité et la sienne, la tension nerveuse retombe… Madame est de nouveau partante, mais dans un coin fermé (il y a 3 à l’Hyppo). Dans ce coin, tapissé de miroir, Franck s’occupe de madame, lui donne des ordres, elle s’exécute à chaque fois. Cela me plait cette interaction entre madame et Franck. Il ne la prendra qu’après qu’elle lui aura demandé. Les cuni s’enchainent, la jouissance madame monte monte, jusqu’à ce qu’elle n’en puisse plus… Elle lui réclame donc de la prendre, l’implore, elle est ouverte et très humide. Là Franck, équipé d’un préservatif, honore ma femme sous mes yeux avec des coups de reins doux et puissant, alternant. Il jouit… Madame est aux anges et n’en peux plus également. 5je le suis tout autant) …
Elle prend une bonne douche avec Franck, elle est ravie et lui aussi. Nous devons partir car l’heure tourne, cela fait plus de deux heures que nous sommes là et nous nous retrouvons bloqués par le mec bourré qui est enfin sur le départ, enfin viré. Ce gusse aura fait chier tout le monde… Et la pauvre patronne/gérante a eu toutes les peines du monde à faire sortir le gaillard.

madame montre son minou

Nous nous dépêchons de rentrer, à cause de la réunion parents/prof, Nous récupérons les monstres et reprenons ainsi nos vies de parents verticaux, et passons la soirée à se faire des câlins…

Ce fût un excellent après-midi !