Le Caméléon

Prologue

Hein ? euh quoi c’est l’hiver ? Ah non l’automne, je peux me rendormir, ha non faudrait peut-être que j’alimente mon blog !

Donc depuis le dernier billet, 19 hommes ont choisi de me cocufier et je les en remercie !

J’aurais pu vous narrer les quatre dernières visites de saunas échangistes, mais je ne le ferai pas. Je parlerai simplement de la dernière, celle de samedi dernier.

J’aurais pu vous raconter aussi notre anniversaire de mariage dans un restaurant étoilé mais je ne pense pas, sincèrement, que vous soyez là pour ça.

Donc ces derniers temps, comme nos familles respectives, ne peuvent pas pour certains, ne veulent pour d’autres, garder nos enfants, nous nous sommes mis en quête d’une Baby Sitter.

Et nous l’avons trouvée !

De sortie

Donc samedi dernier, soit le 29 septembre de l’an de grâce 2018 , ou 7 vendémiaire An 217, nous partîmes à bord de nostre carrosse sur les routes de Paris. Nous échouâmes au Caméléon, sis au 135 rue de Charenton, tout près du quartier dit de « Montgallet » et ses chinois…

Comme les magasins d’informatiques étaient fermés, nous nous dirigeâmes directement au Caméléon. Après avoir erré quelques instants, ne trouvant pas la porte presque camouflée, nous pénétrâmes.

La Dime et la Gabelle de 30€ payée, nous sommes conduits vers le vestiaire dans lequel nous faisons tomber nos vestements pour ceindre des paréos basiques.

Un buffet était présent alors qu’il n’était pas indiqué sur le site, quelle bonne idée, nous qui vînmes sans être repus.

Petit tour dans le jacuzzi, petit tour dans les petits coins câlins, pour repérer les lieux, suivis par d’estranges personnages se tenant le sexe dans leur main. Nous allons nous restaurer.

Enfin, pour nous je devrais dire moi…

Mme s’impatiente ! Elle désire tenter un débat en plein milieu de l’agora. Pourtant l’ambiance est calme, les êtres présents ici semblent se reposer de leurs joutes verbales…

Nous descendons…

Après avoir eu une déconvenue sur un coin câlin, plus de place, il faut presque prendre un ticket, nous nous dirigeons vers un deuxième, un vieux monsieur dort, le troisième ? fermé à clé, Sylvie, une charmante transsexuelle est entrain de se faire fouetter. Qu’à cela ne tienne, go le quatrième, zut un branleur devant son film, ha non ouf il part !

Nous nous installons…

L'endroit où madame s'est faite baiser par 4 hommes
L’endroit où madame s’est faite baiser par 4 hommes

Le feu de l’action

D’habitude à l’Hyppocampe, je prodigue à Madame quelques cunnilingus, quelques caresses, histoire de la chauffer un peu, afin d’appâter le chaland…

Madame est étroite et a besoin de préparation.

A peine allongés, je lui effleure le bouton magique une fois et 4 hommes, de la secte de ceux qui vous suivent en tenant leur sexe à la main, se présente à elle.

Un homme à la peau d’ébène, et fort bien doté par dame nature se présente en premier. J’ai peur en mon fort intérieur qu’il ne casse le jouet des autres pour la soirée, autrement dit ma femme.

Elle n’a jamais eu à subir les assauts d’un si beau, grand et gros chibre !

Madame ne tique pas, le beau mâle semble ne pas vouloir trop s’attarder sur les préliminaires, et veut la pénétrer.

J’applique donc une bonne dose de gel sur le sexe de ma femme.

Là, à ma grande surprise, cela rentre presque comme dans du beurre… Les coups de reins et assauts vigoureux s’enchaînent, il éjacule relativement vite.

A peine le temps de dire merci qu’un deuxième se présente devant madame, vite du gel.

Affaire pliée rapidement.

Habituellement, je reste près de madame, là je prend une chaise pour m’y assoir et regarder ma femme se faire baiser comme la petite salope qu’elle est devenue.

Un troisième vient, s’y prend mal, je mets du gel, s’y prend à nouveau mal, pilonne madame, mais lui fait un peu mal, coïtus interruptus pour lui, il part en disant, que madame est fatiguée… Spice de malotru !

Un quatrième arrive, s’occupe manuellement du yoni de madame qui gémit, veut la pénétrer mais bande mou, intimidé selon ses dires par ses copains de la secte…

Pas le temps de se retourner que le premier revient, oui oui celui avec un gros sexe, mon dieu derechef !

Il pilonne madame qui crie et éprouve énormément de plaisir…

Il éjacule après un bon moment, madame, peut remonter heureuse se restaurer…

le coin détente
le coin détente

Le rappel

Madame n’en peut plus, elle a le yoni en feu, mais craquerait bien pour aller rejoindre le timide.

Nous sommes là pour nous faire plaisir ? Madame prend son courage à deux mains, et non à demain comme d’habitude, et nous redescendons…

Nous retrouvons le timide (qui est aussi long que le premier mais plus fin), et l’invitons dans un coin câlins fermant.

Durant ce moment intime, madame a hurler de plaisir comme jamais en club, les copains du timide ont du apprécier, pas de préliminaire, juste de la baise brute et hard !

Après cela, madame n’en peut vraiment plus, nous remontons, mangeons et madame discute beaucoup avec Sylvie.

Tel des Cendrillons nous nous éclipsons… Fin de la soirée

Épilogue

Pour parler du club Caméléon rapidement, même s’il parait un peu vieillot et mal agacé nous nous y sommes bien amusés. Le barman était sympathique et super efficace pour le nettoyage des coin câlins. Ce dernier point nous a interpellé dans le bon sens car dans tous les lieux que nous avions fréquentés auparavant, c’est le SEUL qui bénéficie d’une telle hygiène ! En plus la secte des queutards est bien élevée ici, d’habitude nous nettoyons tout derrière nous, là non.

Je suis désolé, dans les clubs il est impossible de photographier et filmer mais courant novembre, il se peut qu’il se passe des choses^^

Merci d’avoir lu jusqu’au bout …

BizZz et à bientôt

 

4 Comments

  • Posted 5 octobre 2018
    by Palasoul

    Oyez, oyez Sieur Intimement,
    Un récit fort bien narré qui n’est pas pour me déplaire.
    Heureux que vous ayez pris la plume et l’encre pour nous l’écrire.
    N’avez vous fait que mirer vostre gente dame ou vous êstes vous astiqué le vit jusqu’à l’asperger de foutre?
    Je vous implore de mander à dâme Intimement de nous narrer ses impressions à elle aussi.
    Et tôt de vous relire 😁

    • Posted 5 octobre 2018
      by Mr Intimement

      Merci sire Palasoul!
      Vostre pigeon voyageur est bien arrivé et ceux malgré le filtrage que je lui impose!
      Pour ce qui est de la version de Dame Intimement, je crains qu’elle n’arrive jamais… Elle a peur d’écrire…
      Et pour le foutre, il est resté dans les bourses, pour mieux ressortir plus tard! Un vrai génocide! Environs 300 000 000 de morts!
      Au plaisir

  • Posted 5 octobre 2018
    by Palasoul

    Test

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.